Apropos Nous

La région de Sefrou est connue partout dans le Maroc pour la création d’excellents boutons de djellaba dans le pays.  Le métier a été enseigné par les résidants juifs de Sefrou aux femmes de la région.  La fabrication de boutons est devenue très populaire parce qu’elle exigeait un minime matériel et permettait aux femmes de travailler à la maison.  Elle est devenue aussi une activité sociale comme tant de femmes se visitaient et expliquaient l’une l’autre différentes techniques pour faire les boutons pendant qu’elles géraient  les activités ménagères.  Les boutons ont apporté une source supplémentaire de revenu qui a été alors utilisé pour aider la famille dans des achats quotidiens, des fournitures scolaires et des vêtements.

Traditionnellement, les hommes s’occupent de toutes les affaires à l’extérieur de la maison tandis que les femmes sont responsables de toutes les activités domestiques. C’est pour ça que très peu de femmes participent au commerce de leur produit. Souvent les boutons sont vendus en vrac à une insignifiante quantité aux grossistes ou tailleurs qui les revendent à un prix plus élevé dans un marché plus large.

Le Début

The Start

En 1998 un groupe de femmes s’est réuni pour former une association afin d’étudier comment elles pourraient former une coopérative.  Comme dicté selon la loi marocaine l’association n’est pas lucrative et ne génère pas de revenu donc le but était simplement de réunir les femmes qui croyaient qu’elles pourraient bénéficier beaucoup plus si elles pourraient gérer la vente et le développement de leurs boutons de djellaba.  La formation d’une association créerait aussi un groupe collectif qui pourrait alors exploiter des ressources gouvernementales pour les classes d’alphabétisation de langue arabe qui ont été désespérément nécessaires vu le taux d’analphabétisme des femmes dans la région qui atteint près de 80 %.

Avec l’aide d’un volontaire du Corps de la Paix, l’Association Boutons d’Or, a été créée et a tiré l’adhésion d’environ 250 femmes.  Les classes hebdomadaires d’alphabétisation; tenues aux écoles primaires diverses partout dans la région et la formation sur le processus d’élaboration et de gestion d’une coopérative; ont commencé.  Un bon nombre de femmes ont décidé de passer à l’étape suivante qui est la formation d’une coopérative après la participation à quelques formations fournies par le Office du Développement de la Coopération du Royaume du Maroc, et la visite d’autres coopératives réussies et des clients de prospection pour leurs boutons.

Passer à l’étape suivante

Training

De nouveau avec l’appui d’un volontaire du Corps de la Paix, la Coopérative Artisanale Féminine des Boutons en Soie ‘Cerises’ est née en juillet 2000.  Dix membres ont formé le groupe principal qui serait maintenant capable d’aider les femmes de la région financièrement par la vente de leurs boutons.

La coopérative a commencé par un prêt de micro-crédit pour acquérir des fournitures.  Alors, petit à petit la liste de ses clients a commencé à accroître de même la notoriété est acquise pour la qualité et la diversité des boutons attirant l’éloge des tailleurs et des grossistes de Rabat et Casablanca.  C’était une démarche audacieuse pour les femmes  entrant maintenant dans un environnement dominé par le mâle de négocier le prix de leurs produits, déterminer la valeur de leur main d’œuvre  et gérer une entreprise en croissance.

Apprendre de nouvelles compétences et diversifier nos produits

Training on Horizontal Looms

En 2005, la coopérative a demandé à la délégation de la Province de Sefrou de former un groupe de femmes intéressées d’apprendre à tisser des tissus sur des métiers de tissage horizontaux.  Les femmes ont profité d’un programme de deux ans offert par la délégation et une fois qu’elles avaient reçu leur certificat de tissage en 2007, l’Initiative Nationale pour le Développement Humain du Maroc leur a accordé le financement pour obtenir un certain nombre de métiers à tisser horizontaux et verticaux.  Ces métiers ont fourni plus d’occasions d’emploi et diversifié leur gamme de produits.

La création de nouveaux boutons de djellaba continue aujourd’hui.  Le groupement comprend maintenant plus de 40 membres qui continuent à échanger des idées dont celles qui ont mené à de nouveaux produits comme des colliers, des bracelets et des boucles d’oreille faits de leurs boutons et qui décorent aussi leurs tissus.

Habilitation des femmes

GLOW Camp

Au fur et à mesure que  la coopérative grandi les activités de l’Association Boutons D’or s’élargissent.  Depuis 2005, l’association a collaboré avec le Corps de la Paix dans l’organisation d’un camp d’habilitation de jeunes filles de la région du Moyen Atlas appelé « GLOW », Girls Leading Our World ou Filles Dirigent Notre Monde, le camp se tient annuellement.  En plus des camps, une partie de nos profits de la coopérative est utilisée pour fournir aux membres et à la communauté environnante une formation dans les techniques de teinture naturelle, la comptabilité de base, le service clients et des ateliers de développement de produits en collaboration avec des organisations non gouvernementales et le Corps de la Paix.

Notre but est d’améliorer le gagne-pain des femmes de la région de Sefrou.  La coopérative a permis à beaucoup de femmes d’acquérir les compétences nécessaires de développer un produit de qualité plus élevé, valoriser leur main-d’œuvre et gagner la confiance pour se libérer de leur rôle domestique traditionnel et entrer dans le monde du commerce.

Votre achat de nos produits nous aide dans le concours de notre mission. Chaque vente et chaque nouveau client nous permettent d’accueillir plus de membres dans la coopérative et étendent notre travail social communautaire de proximité.  Nous accueillons vos commentaires et suggestions.  Merci de prendre le temps pour apprendre de nous.  Nous attendons avec impatience de vous servir dans l’avenir.